Fables d’archives : Effacement, oubli, indélité

  • Titre:
    Fables d’archives : Effacement, oubli, indélité
  • Auteur:
    Abdelamjid Arrif
  • Editions:
    La Croisée des Chemins
  • Collection:
    Essais
  • ISBN:
    978-9954-1-0531-3
  • Dépôt légal:
    2016
  • Prix:
    75 Dh
  • Format:
    15 x 21 cm

Fables d’archives présente des textes exercice de variation sur les relations mémoire et oubli, traces et effacements, délité et infidélité qui habitent les questions d’archives, de politique de la mémoire et d’institution des traces. Fables et fictions rappellent la part du récit et de nos attentes déléguées à l’institution de l’Archive et interroge la fausse évidence de la mise en archive du vivant. Quelque chose de l’ordre de la réparation, du pouvoir et du désir, qui habite la quête sociale, scientifique et institutionnelle, investit le champ archivistique et mémoriel en discours, actions, programmes, célébrations, convocations. Mais ce qui importe, c’est moins la trace ou l’archive que l’événement qui les convoque, les ramène au présent. Le “le rêve d’une répétition masquée”, une litanie, une incantation ritualisée et performée en conjurations, en revendications sociales, en volonté de savoirs, en recherches scientifiques. Archives, bibliothèques, livres, institutions, associations, nouveaux territoires numériques, Data Center… sont animés d’une prodigieuse énergie à organiser l’oubli et l’exclusion de pans entiers de nos restes et traces et de performer le récit d’un horizon fabuleux de l’archive sans horizon. Le goût de l’archive… dit quelque chose de l’homme et de son rapport angoissé au temps et à son passage précaire.

L’avènement archivistique serait-il l’horizon messianique de l’événement, de tous les événements des actes du vivant ?

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+
Related Entries