CENTENAIRE TOULOUSE-CASABLANCA 1919-2019 PREMIÈRE LIGNE « LONG-COURRIER » FRANÇAISE (SANS COFFRET)

CENTENAIRE TOULOUSE-CASABLANCA 1919-2019 PREMIÈRE LIGNE « LONG-COURRIER » FRANÇAISE (SANS COFFRET)

Max Nicolleau

450 DH 45.00 €

Le 1er septembre 1919 s’ouvrait officiellement la première ligne «long-courrier» française Toulouse-Casablanca, thème central de cet ouvrage. Le récit de cette folle épopée vous emmènera grâce à une foule de détails et d’images souvent inédites sur :
– Les prémices de l’aviation française.
– Les premières bases marocaines équipées des tout premiers avions.
– Les péripéties de la naissance de la première ligne «long-courrier» française.
– L’histoire du camp Cazes, devenu premier terrain d’aviation de Casablanca.
– Mermoz et sa complicité particulière avec Casablanca.
– La saga de l’extension Casablanca-Dakar.
– L’impact décisif des sociétés Latécoère sur le devenir de Casablanca et de Toulouse.
– L’importance des pilotes, des mécaniciens et du personnel sédentaire, Latécoère, etc.
Embarquement immédiat, donc, pour une des plus grandes épopées du XXe siècle, que nous avons voulu rendre accessible et très illustrée, grâce à un travail approfondi qui nous permet de vous proposer de très nombreuses informations peu connues.

ISBN

999888777

Dimensions 240 × 36 × 280 mm
Poids 1.30 kg
Reliure

Belle reliure

Date de publication

2019

Langue

Biographie de l'auteur(e)

L’idée de ce livre est née de ma rencontre, il y a environ huit ans, avec un livre écrit par Raymond Danel, sur l’aventure Latécoère (1918-1927), sous-titré Les Pionniers de l’aviation commerciale. L’auteur y montrait, avec force références, la connexion historique entre Toulouse et Casablanca. Ce qui, croisé avec ma destinée marocaine et mon intérêt pour ce sujet, m’a fait entreprendre il y a six ans un travail de fourmi pour donner plus d’ampleur iconographique au thème choisi, volontairement centré sur le patrimoine immatériel de Casablanca. Centenaire Toulouse-Casablanca 1919-2019 ambitionne de voir comment la capitale économique marocaine s’est façonnée tout en donnant aux lecteurs une perspective surprenante sur l’histoire de l’ancien aéroport de Casablanca-Anfa, lieu d’une grande reconversion immobilière. De l’autre côté de la Méditerranée, c’est Toulouse qui a vu son destin marqué par la naissance de la première ligne « long-courrier » française…