SOCIO-ANTHROPOLOGIE RURALE STRUCTURE, ORGANISATION ET CHANGEMENT DU MAGHREB

SOCIO-ANTHROPOLOGIE RURALE STRUCTURE, ORGANISATION ET CHANGEMENT DU MAGHREB

Hassan Rachik

110 DH 20.00 €

Catégorie :
Type : Essais

Le milieu rural tient une place importante dans les sociétés maghrébines. Il est de plus en plus l’objet d’actions politiques et civiques visant sa domestication, son développement. Sur le plan académique, il a fait l’objet d’études socioanthropologiques menées par d’éminents auteurs. Le présent livre vise à restituer et à examiner, de façon didactique, l’essentiel de ces études souvent négligées. Il comprend un texte théorique, proche d’un manuel critique, et un recueil de textes illustrant les principales questions soulevées.
La partie théorique procède à de brèves synthèses, à des mises au point et à des évaluations critiques. Les entrées choisies s’imposent à toute étude et action engagées en milieu rural. Qu’on travaille sur le développement, l’approche participative, l’éducation, les élections, le rituel, ou tout autre phénomène, on est obligé d’avoir un minimum d’informations sur les structures et la stratification sociales des groupes concernés. On doit également avoir une idée sur la morphologie et l’organisation sociales, la place des individus dans la communauté. En rapport avec ces entrées théoriques, des textes de sociologues et d’anthropologues éminents maghrébins ou ayant travaillé sur le Maghreb sont choisis pour illustrer et approfondir les questions analysées.
C’est une invitation à visiter les sources et à dépasser la lecture des textes de seconde main.

ISBN 9789920769273
Dimensions 170 × 22 × 240 mm
Poids 0.80 kg
Date de publication

2019

Nombre de pages

400

Langue

Biographie de l'auteur(e)

Hassan Rachik est anthropologue, professeur et directeur du Centre Marocain des Sciences Sociales à l’Université Hassan II, Casablanca, professeur visiteur dans des universités américaines, européennes et arabes. Il a consacré ses premières recherches de terrain à l’interprétation des rituels et aux changements sociaux en milieu rural. Il s’est intéressé ensuite à l’étude des idéologies, aux processus d’idéologisation de la religion, et à la sociologie de la connaissance anthropologique. Auteur de plusieurs ouvrages dont Le sultan des autres, rituel et politique dans le Haut Atlas (1992), Comment rester nomade (2000), Symboliser la nation (2003), Le proche et le lointain. Un siècle d’anthropologie au Maroc (2012), L’esprit du terrain (2016), Éloge des identités molles (2016).

Collection